Influence des variables environnementales sur la variation temporelle de la chlorophylle a et état de pollution des lacs de Barrage Lokpoho et Morrisson (Haut-Bandama, Côte d’Ivoire)

Qualité des ressources naturelles et des écosystèmes

Résumé : La chlorophylle a est un bon bioindicateur de la qualité des lacs. Cependant, les variations de celle-ci sont influencées par les paramètres physico-chimiques des eaux. Le présent travail a pour but d’identifier les paramètres physico-chimiques qui influencent les variations de la chlorophylle a dans les eaux des lacs de barrage Lokpoho et Morrisson, tout en déterminant leurs états de pollution. Pour ce faire, les paramètres physico-chimiques et la chlorophylle a ont été mesurés selon le protocole requis, pendant les saisons sèche et pluvieuse. L’échantillonnage a été fait sur deux stations dans chacun des lacs de barrage. Il ressort de l’analyse des données que les paramètres qui influencent le plus la production de la chlorophylle a varient en fonction des saisons. Pendant la saison sèche, la transparence, la conductivité et le pH, influencent significativement la production de la chlorophylle a. En saison des pluies, les principaux paramètres influençant la chlorophylle a sont le silicium, les nitrates et le potassium. Le chlorure, le nitrite et l’ammonium influencent la production de la chlorophylle a durant toute l’année. Par ailleurs, le lac Lokpoho est mésotrophe en saison sèche et eutrophe en saison des pluies, tandis que le lac Morrisson est eutrophe pendant les deux saisons. L’eutrophisation de ces lacs de barrage est en grande partie provoquée par les activités agropastorales et industrielles menées dans la région de Ferkessédougou.


Mots clés : Chlorophylle a, Pollution, Variables environnementales, Lac Lokpoho, Lac Morrisson.

 

Article à télécharger